vendredi 10 août 2018

Le président Salva Kiir promulgue une aministie

Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir, a amnistié son principal opposant Riek Machar, ainsi que les autres groupes armés. Une déclaration qui arrive alors que le gouvernement et l’opposition ont signé un accord de partage du pouvoir et que les négociations sont toujours en cours. 

Lire la suite ici (RFI).

lundi 6 août 2018

"Salva Kiir et Riek Machar acceptent de partager le pouvoir" (LM)

Après plus de quatre ans de guerre civile, le chef de l’Etat et son ancien vice-président ont signé un accord prévoyant la formation d’un gouvernement de transition. 
Le président du Soudan du Sud, Salva Kiir (à gauche), et le son ancien vice-président, Riek Machar, signe un accord de partage du pouvoir, à Khartoum, le 5 août 2018. Le gouvernement et les rebelles du Soudan du Sud ont signé, dimanche 5 août à Khartoum, un accord final sur le partage du pouvoir. Le pays est plongé dans une guerre civile depuis fin 2013, quand le président Salva Kiir a accusé son vice-président, Riek Machar, de fomenter un coup d’Etat. Le conflit dans ce pays, indépendant du Soudan voisin depuis 2011, a fait des dizaines de milliers de morts et des millions de déplacés.

Lire la suite ici (Le Monde)

samedi 4 août 2018

France/Soudan-du-Sud: Colloque à venir à l'Assemblée Nationale

Qu'on se le dise, la France n'oublie pas le Soudan du Sud !

Saluons le très beau projet de colloque de la députée française Annie Chapelier, prévu à la rentrée de septembre 2018 à l'ASSEMBLEE NATIONALE.

Présidente du groupe d'amitié France-Soudan-du-Sud à l'Assemblée, Annie Chapelier reçoit tout notre soutien. Son projet est présenté ici (lien).

vendredi 3 août 2018

"A Juba, la vie continue"

Le Soudan du Sud souffre d’une terrible guerre civile depuis 2013. Les campagnes mais aussi la capitale Juba sont régulièrement touchées par les violences et aussi par la dureté du quotidien. L’insécurité, l’inflation croissante, le manque d’eau, le couvre-feu… Dans ce quotidien qui cumule les difficultés, les populations tentent à leur manière de mener un quotidien presque normal. A Juba, la vie continue. 

Une série proposée en rediffusion par Charlotte Cosset, RFI (lien).