mercredi 23 mai 2018

Soudan: justice pour Noura

« Il faut sauver la jeune Soudanaise condamnée à mort Noura Hussein Hamad » 

Dans une tribune au « Monde », plus de cent personnalités, parmi lesquelles Elisabeth Badinter, Josyane Balasko ou Anne Hidalgo demandent un procès équitable pour la jeune Soudanaise condamnée à mort, le 10 mai, dans son pays pour avoir tué son mari alors que ce dernier tentait de la violer.

Lien.

samedi 12 mai 2018

Soudan du Sud: les Etats-Unis perdent patience (Rfi)

Les Etats-Unis se disent «profondément frustrés» par la poursuite des hostilités au Soudan du Sud et annoncent la révision de tous leurs programmes d'assistance dans ce pays dont ils ont ardemment soutenu l'indépendance en 2011. 

Dans un communiqué aux mots très fermes diffusé ce mardi, la Maison Blanche annonce qu'elle ne poursuivra pas son partenariat avec le Soudan du Sud. 

Lire la suite ici (Rfi).

mardi 1 mai 2018

Bonne nouvelle: dix travailleurs humanitaires libérés

Dix travailleurs humanitaires sud-soudanais enlevés la semaine dernière au Soudan du Sud ont été libérés, a annoncé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). "Nous nous félicitons que ces dix travailleurs humanitaires puissent maintenant retourner auprès de leurs familles", a déclaré le responsable du CICR au Soudan du Sud, Francois Stamm.

Lire la suite ici (lien).

dimanche 22 avril 2018

Hausse des prix au Soudan du Sud

Le Soudan du Sud fait face à une grave crise économique. Le conflit qui oppose le président et son ancien vice-président a mis à terre l’économie majoritairement tournée vers l’agriculture et dépendante de la manne pétrolière. La monnaie a plongé face au dollar. Les effets se font particulièrement ressentir sur les marchés.

Lire ia suite ici (RFi).

dimanche 15 avril 2018

Soudan du Sud, la guerre oubliée (France Inter)

L’indépendance du Soudan du Sud a été proclamée en 2011. La séparation entre le Nord et le Sud, mettait fin à plus de 20 années de guerre civile. Il n’a pourtant fallu que 2 ans pour qu’une impitoyable lutte pour le pouvoir, sur fond de division ethnique déchire le plus jeune pays du monde. Elle dure depuis 2013. 

Une bonne émission pour faire le bilan, sur France Inter (lien).

jeudi 5 avril 2018

Soudan du Sud: construire la mémoire nationale (Archives)

C’était l’un des projets emblématiques lors de l’indépendance du Soudan du Sud, déclarée dans l’euphorie en juillet 2011 : établir au cœur de la capitale, Juba, les archives nationales du nouveau pays afin de préserver et célébrer son histoire. 
Mais comme d’autres projets de la jeune nation, celui-ci a flanché sous le poids de la guerre civile qui a éclaté en décembre 2013. Depuis, c’est avec des moyens réduits et grâce au dévouement de quelques archivistes passionnés que des progrès ont pu être accomplis.

Lire la suite ici (Le Monde)

jeudi 29 mars 2018

Ouganda: l’arrivée des réfugiés sud-soudanais crée une dynamique économique

L’Ouganda fait face à l’arrivée massive de réfugiés, surtout depuis la reprise du conflit au Soudan du Sud. Depuis juillet, plus de 300 000 réfugiés ont traversé la frontière dans le nord du pays. 
Une vague de migration qui pourrait faire peur d’un point de vue économique dans ce pays où le taux de chômage est déjà très important. Mais loin d’être un handicap, l’arrivée de ces réfugiés semble dynamiser l’économie locale. Reportage dans le nord de l’Ouganda.

Lien.

jeudi 22 mars 2018

Reportage photo sur les DINKA (Stéphanie Glinski)


Indépendant depuis 2011, le Soudan du Sud connaît des violences entre les deux principales ethnies du pays: les Dinkas proches du président Salva Kiir et les Nuers, alliés du vice-président Riek Machar. Pendant la saison sèche, les Dinkas déplacent des hautes terres vers les basses terres leurs troupeaux. Une transhumance sous haute surveillance.

La photographe Stefanie Glinski s’est rendue au camp de Mingkaman, dans l’Etat de Lacs. 15 photos illustrent ce propos.

vendredi 16 mars 2018

Nouveau ministre de l'économie pour le Soudan du Sud

Le Soudan du Sud a encore changé cette semaine de ministre des Finances pour tenter de ralentir le déclin inexorable de son économie, mais pour les analystes les perspectives d'amélioration sont minces tant que durera la guerre civile et que règnera la corruption.


Lire la suite ici (AFP, TV5 Monde)

lundi 5 mars 2018

Fachoda et le Bahr el Ghazal (Paul Barré 1898)


Pour sonder l'histoire longue des relations entre la France et le Soudan du Sud, on ne saurait trop conseiller de se plonger dans les trésors de GALLICA (Billiothèque Nationale de France), où de nombreux ouvrages, récits de voyage, cartes, chroniques sont disponibles, en version numérique, gratuitement (domaine public).

Une mine extraordinaire! A l'image, par exemple, du récit de voyage en 32 pages de Paul Barré (secrétaire de la société de propagande coloniale), auteur d'un "Fachoda et le Bahr el Ghazal" (32p, illustré, 1898) consultable ici (lien).

mercredi 28 février 2018

Malnutrition: taux alarmants au Soudan du Sud

Près de la moitié de la population du Soudan du Sud est en situation de faim extrême, selon un rapport de trois agences des Nations unies publié lundi 26 février. Le chiffre est en hausse de 40% sur un an, dans ce pays ravagé par la guerre civile depuis décembre 2013.

En janvier 2018, 5,3 millions de personnes, soit 48% de la population sud-soudanaise, étaient en situation d'insuffisance alimentaire et classées dans les trois niveaux supérieurs de l'échelle IPC, le critère le plus utilisé pour classifier la sécurité alimentaire.

Lire la suite ici (lien).

samedi 24 février 2018

Soudan du Sud, "la guerre perpétuelle"?

La guerre frappe durement le Soudan du Sud, où les affrontements ont provoqué de nouveaux morts et de nouveaux déplacés. Si l’on en parle de nouveau, la guerre n’a pourtant rien de nouveau, car elle dure depuis les années 1950, donc bien avant la partition du Soudan en deux pays en 2011.

Analyse à lire de Jean-Baptiste Noé (lien

vendredi 16 février 2018

300 enfants soldats libérés (Soudan du Sud)


Un espoir pour les enfants soldats au Soudan du Sud. La mission de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss) a annoncé la libération, mercredi, de plus de 300 enfants soldats dans le sud de ce pays ravagé par une guerre civile depuis décembre 2013.

Lire la suite ici (AFP, Figaro)

vendredi 2 février 2018

Continuer ses études à Juba malgré la guerre

Au Soudan du Sud, « plutôt que de se battre, il faut tout faire pour continuer notre éducation »
La classe africaine (9).

Au camp des Nations unies PoC3, près de Juba, 1 500 jeunes déplacés par la guerre civile qui a éclaté fin 2013 ont pu reprendre leurs études.

Lire la suite ici (Le Monde)

mercredi 31 janvier 2018

"Le moment est venu" d'imposer des sanctions (Moussa Faki)

Le président de la commission de l'Union africaine, Moussa Faki, a estimé dimanche que "le moment [était] venu" d'imposer des sanctions contre ceux qui entravent les efforts de paix au Soudan du Sud. Le pays est en guerre depuis décembre 2013.

"Le moment est venu d'imposer des sanctions à ceux qui font obstacle à la paix" au Soudan du Sud, a déclaré dimanche 28 janvier Moussa Faki, le président de la commission de l'Union africaine (UA), lors d’un discours à l'ouverture du 30e sommet de l'UA dans la capitale éthiopienne Addis Abeba et alors que le président sud-soudanais Salva Kiir était présent.

Lire la suite ici, France 24 (lien)

mercredi 10 janvier 2018

"En France, des réfugiés soudanais prennent un nouveau départ" (AFP)

Déjà un an qu'ils ont débarqué sur cette terre inconnue du sud-ouest de la France, après leur odyssée d'Afrique jusqu'au camp de migrants de Calais (nord). Dans un village isolé, des réfugiés soudanais et sud-soudanais ont pansé leurs plaies et démarré une nouvelle vie.

Lire la suite de cette dépêche AFP du 9 janvier 2018 ici (lien).