mercredi 25 décembre 2013

5000 réfugiés devant la Cathédrale Sainte Thérèse de Juba

La cathédrale catholique Sainte Thérèse de Juba est nommée d'après le nom d'une sainte française dont le grand portrait, en habit de carmélite, orne le choeur de la cathédrale (voir photo ci-contre à droite, prise il y moins d'un mois).

Dotée d'une immense esplanade (voir photo ci-contre à gauche), ce
majestueux édifice a accueilli ces derniers jours pas moins de 5000 réfugiés (lien) venus trouver protection temporaire, dans un contexte d'escalade de la violence. Alors que la situation semble se stabiliser à Juba, l'archevêque auxiliaire, Santo Pio, à prêché dimanche dernier contre l'esprit de clan, sous le portrait de Sainte Thérèse et devant une assistance composée notamment du président Salva Kiir (lien).   Album photo cathédrale Sainte Thérèse ici (lien).

mardi 24 décembre 2013

Les combats au Soudan du Sud sous l'oeil des médias français

Des affrontements sanglants opposent, depuis quelques jours, les partisans de Riek Machar (ancien premier-ministre) au gouvernement en place, au risque d'une implosion du Soudan du Sud. 

Ces événements tragiques placent ce pays sous le feu des projecteurs, en France, où une fois n'est pas coutume, tous les grands médias s'impliquent, à l'image des radios FRANCE INFO (lien) et RFi (lien) qui effectuent un travail remarquable.

En anglais, par ailleurs, plusieurs portails dédiés apportent des informations très régulières, comme http://www.southsudan.net/, ou http://www.southsudannewsagency.com/, ou encore l'excellent http://www.gurtong.net/.
Le portail gouvernemental est quant à lui consultable ici : http://www.goss-online.org/.

dimanche 22 décembre 2013

Géopolitique: placer le Soudan du Sud sur la carte

Un dossier soigné du Figaro Magazine, ce week-end (20-21 décembre 2013), est consacré à "Ces chrétiens face à l'islam". Réalisée par André de Chastenet, une belle double page propose notamment la comparaison de deux planisphères, l'une en 2010, l'autre en 2013, illustrant l'évolution de "l'atlas de l'intolérance" (cliquer ci-contre).

Le "hic" est que pour la planisphère 2013, le Sud-Soudan n'est pas cartographié, comme si le Soudan de Khartoum était encore tout le Soudan. Le Sud-Soudan connaît certes actuellement de graves troubles (inter-tribaux, sans connotation religieuse), mais est-ce une raison pour l'oublier sur la carte?

vendredi 20 décembre 2013

Vives tensions au Soudan du Sud: l'analyse du quotidien français Le Monde

Alors que la situation reste tendue entre Bor et Juba, au Soudan du Sud, à noter dans la presse française cette analyse de bonne facture, informative, documentée et pondérée, de Hélène Sallon dans le quotidien Le Monde.
La journaliste y retrace l'inimitié entre le président sud-soudanais en poste et son ancien vice-premier ministre Riek Machar, lequel servit jadis, durant plusieurs années, de supplétif au régime de Khartoum, après avoir commis le massacre de Bor où plusieurs milliers de Dinkas furent exécutés. Lien.

jeudi 19 décembre 2013

Situation très tendue à Juba: l'ambassade de France publie un communiqué

Alors que depuis quelques jours, des combats sporadiques opposent partisans du président en exercice, Salvaa Kiir (Dinka), aux partisans de son ex-premier ministre, Riek Machar (Nuer), la situation très instable de la capitale, Juba, a poussé certaines ambassades à évacuer.

A ce jour, ce n'est pas le cas de l'ambassade de France, qui recommande cependant à ses ressortissants de quitter le Soudan du Sud (lien vers le communiqué du jour), dans un contexte où la ville de Bor (Jonglei) vient d'être prise par les forces de Machar (lien Le Monde).

mardi 10 décembre 2013

Le président Salva Kiir rencontre François Hollande à Paris

Salva Kiir, le président du Soudan du Sud, s'est rendu à PARIS à l'occasion du sommet sur la paix et la sécurité organisé les 6 et 7 décembre 2013.

Il y a rencontré le président français François Hollande (ci-contre) et a évoqué plusieurs dossiers, dont celui (stratégique) du pétrole et des droits de la compagnie TOTAL (lien).

A cette occasion, toujours à Paris, il a rencontré un groupe d'investisseurs, conduits par le sénateur Louis Duvernois, président de l'Amitié France-Pays de la Corne de l'Afrique (lien).

samedi 30 novembre 2013

Mission de recherche 2013 à Juba

Au Groupe Société Religions Laïcités (UMR 8582), unité mixte Ecole Pratique des Hautes Etudes et CNRS, nous étudions la religion et la laïcité sous l'angle des sciences sociales, dans une logique compréhensive globale qui inclut tous les aspects du social, du politique, du culturel.

C'est porté par cette équipe à laquelle j'ai la chance d'appartenir depuis 14 ans que je suis actuellement en mission de recherche au Soudan du Sud (Juba), pour la seconde année, afin d'ausculter les reconfigurations du paysage chrétien et l'interaction entre religion et processus de nation-building.

Bref descriptif de mon projet ici (lien), album photo de ma mission à Juba là (lien).

jeudi 28 novembre 2013

Courts-métrages sud-soudanais à l'Institut Français de Djouba

J'ai eu l'occasion et le privilège, ce soir, d'assister au lancement du festival du cinéma européen à Juba, accueilli par l'Institut Français.
Marina Casanova-Rossi a eu l'excellente idée, appuyée par Mandoye Diouf (directeur de l'Institut) de faire précéder les films, cette année, de courts-métrages sud-soudanais. Une première dans l'histoire culturelle du nouveau pays! Le premier, montré ce soir (ci-contre), portait sur la prévention contre le SIDA. Un petit film d'un authentique intérêt social, qui montre certains codes amoureux et quelles valeurs font "tourner les têtes", au risque de se retrouver "HIV positive".
On trouvera quelques photos de l'événement sur cet album (lien album Institut Français de Juba).

mercredi 27 novembre 2013

Peinture sud-soudanaise à l'honneur à l'Institut Français de Djouba

Actuellement en mission de recherche au Soudan du Sud, jusqu'au 2 décembre 2013, j'ai pu vérifier, il y a deux jours, le dynamisme du nouvel Institut Français de Djouba, à l'occasion d'un vernissage consacré à ce qui restera sans doute comme la première exposition de peintres Sud-Soudanais (en collaboration avec le British Council).
Un public fourni (avec beaucoup d'étudiants de Juba) s'est régalé, à tous points de vue, devant des oeuvres originales et fortes.

Animé par une équipe dynamique et motivée conduite par Mr Mandoye Diouf, lequel a très opportunément ouvert le vernissage par un discours en français, l'Institut Français participe aussi, cette semaine, à un festival du cinéma européen.

Pour découvrir l'Institut Français de Djouba en image et avoir un aperçu du vernissage, cliquer ici (album photo).

mardi 26 novembre 2013

Connaissez-vous l'Institut Français de Juba ?

Depuis quelques mois, la France s'est dotée d'un précieux outil d'action culturelle et francophone dans la capitale du Soudan du Sud. 
Il s'agit de l'Institut Français, localisé sur le campus de l'Université de Juba. Sous le patronage de l’Ambassade de France au Soudan du Sud, l’Institut français offre au public l’accès à toutes les informations sur la France contemporaine au travers :
- de l’enseignement de la langue française,
- de la passation d’examens officiels (DELF – DALF),
- d’activités artistiques et culturelles en collaboration avec des partenaires français, francophones et sud-soudanais, Lien vers le site de l'institut.

mercredi 20 novembre 2013

Le site internet de l'ambassade du Soudan du Sud en France


Voici un excellent outil pour les relations bilatérales!

Depuis quelques semaines, la nouvelle Ambassade du Soudan du Sud en France, conduite par le Dr. Andrew Akon Akech Kuoldispose d'un site internet permettant d'accéder aisément aux différents services de l'ambassade, située Rue Kepler à Paris.
L'adresse du site est http://southsudan-embassyfrance.org/

On y trouvera toutes les coordonnées des services de l'ambassade.

mercredi 13 novembre 2013

Ambassade du Soudan du Sud rue Kepler

Jusqu'en 2012, un ressortissant français souhaitant se rendre au Soudan du Sud devait prendre le TGV pour aller à Bruxelles, et satisfaire aux démarches requises à l'ambassade du Soudan du Sud en Belgique.
Désormais, ces formalités peuvent être accomplies à Paris, dans les locaux de l'ambassade ouverte au 9, rue Kepler, dans le 16e arrondissement parisien.

Bonne nouvelle pour les échanges entre France et Soudan du Sud!

lundi 4 novembre 2013

Naomi Baki, l'auteure sud-soudanaise qui fait le buzz

Un peu plus d'un mois après sa parution, le livre de témoignage de Naomi BAKI, réfugiée sud-soudanaise installée en France, "fait le buzz" et ce n'est que justice!
Ce récit exceptionnel publié par les éditions du Cerf a notamment eu les honneurs d'un reportage télévisé sur la chaîne France 3 Picardie (lien), ainsi qu'une longue recension dans le quotidien La Croix (lien).

Présentée aussi dans le quotidien L'Union (lien) et le périodique Christianisme aujourd'hui (lien), attendue dans d'autres médias, cette auteure sud-soudanaise, épaulée par Marie Taurand et Sophie Porteil (qui l'ont accompagnée dans la rédaction du livre) a fait plus que répondre aux attentes de son éditeur, Le Cerf: elle fait oeuvre utile en permettant à un large public, au travers d'une "leçon de vie", de découvrir les oublié(e)s du Soudan du Sud.

mardi 29 octobre 2013

Dossier d'Afrique Contemporaine n°246 sur le Soudan du Sud


République indépendante depuis 2011, le Soudan du Sud est un fascinant cas d'école de l'impact géopolitique des religions en Afrique. En partie issu du conflit entre le régime islamiste de Khartoum et les mouvances irrédentistes chrétiennes et animistes du Sud du Soudan, ce nouvel Etat démarre dans la difficulté, dépourvu d'infrastructures.
Un passionnant dossier de la revue française Afrique Contemporaine (n°246) vient à point nommé pour éclairer ces enjeux. Introduit par François Gaulme, il traite du thème "Le Sud-Soudan est-il bien armé pour sa survie?
Il comporte des articles de Heather Sharkey, Raphaëlle Guibert,  Christian Delmet, Redie Bereketeab.
Lien ici vers la table des matières (qui comporte aussi un article sur l'impact missionnaire catholique à Wau signé S.Fath, où l'on trouve un descriptif de l'oeuvre du Père Hubert Barbier).

jeudi 17 octobre 2013

Soudan du Sud et identité nationale: mémoire de recherche

Les mémoires de recherche en langue française sur le Soudan du Sud post-indépendance ne sont pas légion.
Il est d'autant plus précieux de mettre en valeur des travaux comme celui de Robin Cordella-Génin, qui a réalisé un remarquable mémoire Université de Grenoble/IEP de Grenoble (2012-13) intitulé "Sud-Soudan, les jours d'après: la reconquête de l'espace soudanais".
Le sous-titre illustre une dimension prospective assumée: "L'avenir géopolitique, économique et sociétal du Sud-Soudan".

Conduit sous la direction de J.W. Dereymez et K.Dupinay-Bedford, ce riche mémoire de 141 pages se donne pour objet de comprendre si et comment le Soudan du Sud, né d'un autre Etat, peut en devenir un à son tour.

Comment construire une "nation" qui n'est pas donnée d'office à l'indépendance?

mercredi 9 octobre 2013

Soudans: les travaux de référence de Gérard Prunier

Il y a quelques jours, dans le grand quotidien français Le Monde (lien), le chercheur Gérard Prunier apportait son regard de spécialiste sur les émeutes de la vie chère qui secouent actuellement Khartoum, capitale du Soudan du Nord où le président Al Bashir est confronté à une grogne croissante de sa population.

C'est l'occasion de rappeler que Gérard Prunier est une référence à consulter pour les deux Soudans, et qu'il a publié, sur cette aire géographique, de nombreux travaux de qualité.

Spécialiste de la Corne de l'Afrique, ce polyglotte tient un site internet tout à fait remarquable, en anglais (lien).

dimanche 6 octobre 2013

Investir au Soudan du Sud: le rôle des régions

Les liens entre la France et le Soudan du Sud passent aujourd'hui aussi.... par les régions. 
A voir, dans cette perspective, le site internet de Sud de France DéveloppementSociété anonyme d’économie mixte oeuvrant pour la Région Languedoc-Roussillon.
Voué à "définir des stratégies collectives de développement à l’international", cette SA propose une fiche détaillée et à jour sur le Soudan du Sud (lien).

jeudi 26 septembre 2013

En librairie! "Je suis encore vivante" (Naomi BAKI, éditions du Cerf)

En ce 26 septembre 2013 paraît, en France, un livre exceptionnel: il s'agit du témoignage, déjà annoncé dans ce blog, de Naomi BAKI, réfugiée soudanaise arrivée en France en 2011 après une odyssée incroyable qui lui a fait traverser le Soudan, l'Arabie Saoudite, le Yemen, la Syrie, la Turquie et la Grèce.

Unique en son genre, ce récit haletant intitulé JE SUIS ENCORE VIVANTE est publié par les éditions du Cerf, qui présentent l'ouvrage en détail sur leur site (lien).

Un livre désormais disponible dans toutes les bonnes librairies, à acheter d'urgence!

lundi 2 septembre 2013

La FRANCE subventionne un projet d'ACTION CONTRE LA FAIM (Warrap)

Le 29 août 2013, le Chargé d’Affaires a.i. de l’Ambassade de France au Soudan du Sud, M. Patrice Leroy, et le Directeur au Soudan du Sud de l’ONG Action Contre la Faim (ACF), M. Sirak Mehari Weldemicael (ci-contre), ont procédé à la signature d’une convention de subvention pour un projet en nutrition et sécurité alimentaire mené dans le comté de Gogrial Ouest (Etat régional de Warrap).

La suite ici (site de l'Ambassade de France)

Communiqué d'Action Contre la Faim à l'occasion des 2 ans d'indépendance à lire ici (lien).

jeudi 22 août 2013

CARITAS contribue à la reconstruction démocratique du Soudan du Sud



ONG confessionnelle d'une efficacité impressionnante, CARITAS effectue, auprès des populations du Sud-Soudan, un travail remarquable.
Camille Liewig, volontaire au sein de cette organisation caritative catholique, coordonne notamment un travail de sensibilisation des populations à la rédaction de la nouvelle constitution, comme on l'apprend dans un article publié il y 3 jours sur le site français du Secours Catholique. Lien.

lundi 19 août 2013

L'Afrique au miroir du Sud-Soudan


Au titre de la documentation produite en France sur le Soudan du Sud, ce blog n'a pas encore signalé l'intérêt de cet article d’Alain Nonjon publié sous le titre « L’Afrique au miroir du Sud-Soudan", dans le n°139 d’Espace Prépas, octobre 2011.

On le trouvera en lien ici (diploweb), avec notamment une belle carte faite spécialement pour Espace Prépas.

mardi 6 août 2013

Nouveau gouvernement au Soudan du Sud

Depuis quelques jours, le Soudan du Sud s'est doté d'un nouveau gouvernement, mais sans vice-président, la mise à l'écart de Riek Machar se trouvant confirmée.

La nomination de la nouvelle équipe s'est déroulée sans trouble, le calme revenant dans la capitale. Plus de détails dans cet article de l'hebdomadaire français Jeune Afrique (lien).

dimanche 28 juillet 2013

Remaniement ministériel et tension temporaire à Juba

Le mardi 23 juillet 2013, le président de la République du Soudan du Sud, Salvaa Kiir (Dinka, catholique), a décidé de limoger tout son exécutif, avec en particulier Riek Machar (et rival), son vice-président (Nuer, protestant).

Dans l'attente du nouveau gouvernement, une certaine tension est palpable, ce qui a conduit l'Ambassade de France à publier, via le Ministère des Affaires Etrangères, un avis de prudence temporaire quant aux déplacements à Juba, la capitale (lien).

jeudi 18 juillet 2013

Je suis encore vivante: témoignage à paraître de Naomi BAKI


Que sait-on du destin des réfugiés soudanais et sud-soudanais vers l'Europe? Presque rien. Aussi faut-il se réjouir de la parution, dans un peu plus de deux mois, du témoignage exceptionnel de Naomi BAKI, mère de famille réfugiée, avec sa fille Caroline BAKI, en France.

Nous en reparlerons après la publication, prévue le 26 septembre 2013 aux éditions du Cerf (collection "Histoire à Vif"). Fruit d'un travail admirable réalisé, avec Naomi BAKI, par Marie Taurand et Sophie Porteil, ce livre extraordinaire raconte, à la première personne, l'odyssée d'une réfugiée de Raja (Bahr el Ghazal) jusqu'à Soissons (France).

jeudi 11 juillet 2013

Entre misère et miracle, le Soudan du Sud 2 ans après l'indépendance

La presse française ne s'est pas bousculée pour saluer les 2 ans d'indépendance du Soudan du Sud, qui reste en 2013 le plus jeune Etat de la planète.
On notera tout de même un article du prestigieux quotidien Le Monde, qui titre sur un "Etat jeune, mais état critique", évoquant un début difficile mais "l'espoir de jours meilleurs" (lien).
Dans le même ton, l'hebdomadaire des protestants français, le journal Réforme, propose une pleine page sur le Soudan du Sud, incluant un interview de l'évêque épiscopalien des Monts Nuba (Bishop Andudu), avec le titre suivant: "entre misère et miracle" (lien).

mardi 9 juillet 2013

"Une indépendance payée au prix fort"

Alors que la République du Soudan du Sud fête ses deux ans d'indépendance en ce 9 juillet 2013, signalons ce dossier publié par le mensuel protestant francophone Christianisme aujourd'hui (n°juillet-août 2013), élaboré par le groupe Alliance Presse.

Pas moins de six pages sont consacrées au nouvel Etat africain (p.14-19).

Lien ici vers le site de la revue.

vendredi 28 juin 2013

Fête de la musique organisée à Juba par l'Institut Français


Dernièrement créé à Juba, situé sur le campus de l'université, l'institut français a organisé une première édition de la fête de la musique le 21 juin 2013.  La soirée portait sur les thèmes des diversités culturelles du Soudan du Sud, entre modernité et tradition.
Avec l’aide du département de musique de l’université de Djouba, huit groupes locaux se sont présentés sur la scène de l’institut. Les jardins de l’institut ont été investis par une large audience (plus de 500 personnes), composé de jeunes sud-soudanais, d’expatriés, et de quelques familles avec enfants.
Lien vers le site de l'institut (lien).

jeudi 13 juin 2013

La France réagit à la dénonciation des accords par Khartoum (pétrole)

Depuis les récentes déclarations du président Al Bashir (Soudan du Nord), qui annonce à nouveau la fermeture, cet été 2013, du pipeline qui permet au Soudan du Sud d'exporter son pétrole (via Port Soudan), les chancelleries ont réagi.
Dont la France, via le Ministère des Affaires Etrangères, qui se déclare "très préoccupée" par la dénonciation unilatérale, par Khartoum, des accords de septembre 2012 qui avaient permis une normalisation entre les deux pays.
Il y a de quoi s'inquiéter: dans les troubles frontaliers actuels, aucun des deux pays n'est 100% agresseur ou victime. En revanche, le manquement à la signature donnée vient de Khartoum, qui menace de refaire peser sur le Soudan du Sud une grave crise économique (le pétrole constitue l'essentiel des ressources du nouvel Etat). Lien vers le communiqué du MAE (lien).

lundi 10 juin 2013

Sudan Open Archive: un site utile pour les chercheurs


A noter pour les chercheurs le portail "SUDAN OPEN ARCHIVE", qui propose beaucoup de choses intéressantes sur le Soudan du Sud et son arrière-plan historique, économique, culturel.

Il est porté par le Rift Valley Institute (Kenya).

Une recherche thématique sur la France permet de trouver des documents ciblés (cliquer ci-contre pour un exemple). Un site fort utile à consulter.

vendredi 7 juin 2013

Vers la constitution d'Archives Nationales du Soudan du Sud

Les chercheurs français qui travaillent sur le Soudan du Sud tireront profit d'un passage par la Bibliothèque Nationale de France (lien).
On reviendra dans d'autres notes sur les lieux de documentation accessibles en France (INALCO, etc.).
Mais les chercheurs gagneront surtout à suivre de près le processus de mise en place d'Archives Nationales au Soudan du Sud, à Juba. Il est piloté depuis des décennies par Douglas H. Johnson (ci-contre à gauche), expert incontesté du sujet et auteur d'un livre majeur sur le conflit entre les deux Soudans (cliquer ci-contre à droite).
Cette mise en place d'un lieu pour les archives du Soudan du Sud se heurte à de multiples défis, mais elle avance, en lien avec le processus de nation-building (lien).

jeudi 23 mai 2013

Quatre courses en France pour un projet scolaire au Soudan du Sud


Il n'est pas fréquent qu'une ONG française mobilise les foules pour le Soudan du Sud. C'est pourtant ce que fait l'organisation Portes-Ouvertes, spécialisée dans le soutien aux chrétiens persécutés.
Dans 4 villes (Lille, Lyon, Paris, Marseille), de juin à octobre 2013, une "course des héros" fondée sur le principe du sponsoring individuel vise à collecter des fonds pour une école de 600 élèves.

L'ONG ne donne pas de détail sur le projet scolaire. Elle informe peu sur la situation (plus de persécution, mais défis du développement). Mais elle mobilise et que l'on soit chrétien ou pas, difficile de rester sourd aux enjeux d'aide à la scolarisation. L'ONG a fait appel à Naomi Baki, réfugiée sud-soudanaise en France. Une ambassadrice fervente et convainquante (lien vers son interview audio en français). 

samedi 18 mai 2013

Dominique STRAUSS-KAHN encourage l'essor bancaire au Soudan du Sud

Ancien directeur du Fonds Monétaire International, le Français Dominique Strauss-Kahn s'est rendu les 13 et 14 mai 2013 à Juba, capitale du Soudan du Sud.
Le but de sa venue: l'inauguration d'une banque locale (portée par des investisseurs sud-soudanais, roumains et israéliens), la National Credit Bank (NCB). Accompagné en la circonstance du financier Thierry Leyne, il a livré un discours cohérent et mobilisateur, axé sur les besoins de développement du nouvel Etat en quête d'infrastructures porteuses.

Liens vers dépêches AFP (en français), Reuters (en anglais) et un article du Point.

vendredi 17 mai 2013

Une jeune réfugiée sud-soudanaise brille à l'examen de Premier cycle

Après deux ans et demi d'indépendance, le Soudan du Sud n'en a pas fini avec les réfugiés. L'occasion de rappeler que l'ONG française Médecins sans frontières (lien) reste très impliquée dans le soutien aux populations démunies de tout... sauf de courage.

En témoigne cette belle histoire dernièrement diffusée par le HCR: dans le camp de réfugiés de Gendrassa, la jeune soudanaise Takwa Baderlin (ci-contre), âgée de 16 ans,  a brillé à l'examen de fin de premier cycle (primaire), terminant 4e au classement de tout l'Etat du Haut Nil. Lien ici.
 

jeudi 18 avril 2013

La France soutient Confident Children Out of Conflict

Il y a 5 mois, nous avions sensibilisé, sur ce blog, au travail remarquable accompli à Juba, par l'ONG Confident Children Out of Conflict (CCOC). Aussi est-ce avec un plaisir particulier qu'on a appris cette nouvelle, il y a quelques jours : le 9 avril 2013, M. Christian Bader, ambassadeur de France au Soudan du Sud, et Mme Catherine Groenendijk, directrice de CCOC, ont signé une convention de financement pour la mise en oeuvre d'un projet visant l'autonomisation financière de vingt jeunes femmes à Juba.

Cette excellente initiative française a été favorisée par la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam. Pour en savoir plus, les détails sont disponibles sur le site de l'Ambassade de France à Juba (lien).

vendredi 5 avril 2013

Andrew Akon Akech et la nouvelle ambassade du Soudan du Sud à Paris

En 2012, un citoyen français désirant se rendre au Soudan du Sud devait aller à Bruxelles pour l'obtention du VISA, faute d'ambassade du Soudan du Sud en France.
Ces contraintes vont désormais disparaître, avec l'installation de l'Ambassade du Soudan du Sud à Paris, sous la conduite de son excellence Andrew Akon Akech, premier ambassadeur du Soudan du Sud en France accrédité depuis le 11 juillet 2012.
Auteur d'une analyse approfondie portant sur les défis du Soudan du Sud (publiée en anglais par SUDAN TRIBUNE), interrogé lors du Grand débat d'Africa n°1, le 20 septembre 2012, cet intellectuel qui exerça comme gastro-entérologue à Montceau-les-mines est l'homme de la situation pour renforcer l'interface entre la France et le Soudan du Sud, sur la base de cette conviction exprimée le 20 septembre 2012 :  "On est le benjamin du monde, mais c'est pas pour ça qu'on va jouer le tout petit".

jeudi 4 avril 2013

Héritage du Christianisme en Nubie (Soudan)

Il faut lire et relire le passionnant interview du Père Hubert Barbier, fin connaisseur du Soudan. Il mentionne notamment l'impact considérable du Christianisme en Nubie. Pour l'illustrer, voici ci-dessous une fresque conservée au Musée national de Varsovie. Elle représente Marianos, evêque de Faras de 1000 à 1036, et la Madone à l'enfant. (source du document, lien ici).

mardi 2 avril 2013

Interview exclusive du Père Barbier sur le Soudan du Sud

Grand expert du Soudan du Sud où il a vécu 8 ans (principalement dans le Western Bahr El Ghazal) le Père Hubert Barbier,  déjà présenté sur ce site, a notamment édifié le Catholic Health Training Institute de WAU (Soudan du Sud).  Aujourd'hui âgé de 87 ans, c'est une mémoire vivante et une inspiration pour tous les amis français de ce nouveau pays africain.

Interviewé au CNRS (GSRL, site Pouchet, Paris) le 11 février 2013 par votre serviteur (ci-contre à gauche), le Père Barbier a depuis eu l'occasion de rencontrer aussi Mrs Naomi Baki (ci-contre à droite), elle-même originaire du Western Bahr El Ghazal. Il a pu relire et valider le script du passionnant interview accordé le 11 février 2013.
Il vous est proposé en PDF (télécharger ici).

vendredi 29 mars 2013

Photo de la construction du fortin de Fort Desaix (WAU)


WAU, métropole du Bahr el Ghazal (Soudan du Sud) a été en large partie fondée par des Français. La note précédente (lien) illustre cet héritage par deux photos qui datent du début des années 1980, transmises par Hubert Barbier
En écho à cet héritage, voici ci-contre (cliquer pour agrandir) une photo de la CONSTRUCTION du fortin du fameux Fort Desaix en 1898, publiée dans le très très beau livre présenté par Eric Deroo, La grande traversée de l'Afrique (lien).

Un livre à savourer pour tous les passionnés d'Afrique et du Soudan!


samedi 23 mars 2013

Souvenir photo des origines françaises de WAU


Grâce au Père Hubert BARBIER que nous remercions vivement, voici présentés, à droite et à gauche (cliquer pour agrandir) deux photographies exceptionnelles. Elles témoignent, au début des années 1980, des vestiges du FORT DESAIX construit par les Français de la Mission Marchand, dont le but, nous rappelle Hubert Barbier, était "de couper la route aux Anglais" en traversant l'Afrique de part en part, et notamment le Soudan du Sud où Fort Desaix, devenu WAU, fut ainsi fondé en 1898.

jeudi 21 mars 2013

Naomi et Caroline BAKI, avocates en France du Soudan du Sud

Les relations entre la France et le Soudan du Sud, ce sont avant tout de belles rencontres... comme celle, extraordinaire, avec Mme Naomi BAKI et sa fille Caroline, deux réfugiées arrivées en France en février 2011.
Dans un magazine d'expression chrétienne (centré sur le partage de la foi) publié en octobre 2012, elles racontent leur histoire, qui intéressera croyants comme non-croyants.
 Un premier livre, bien plus détaillé, devrait paraître à la fin de cette année 2013 afin de partager au grand public cette odyssée qui va de Raja (Bahr el Ghazal, Soudan du Sud) jusqu'à Soissons (Picardie, France). A suivre... La France, via l'OFPRA, s'est honorée en accordant l'asile à Naomi et Caroline BAKI. En cliquant ci-contre, on peut lire les deux premières pages de l'article. Le site internet de la publication (qui permet de commander des numéros) est cliquable ici.

mercredi 13 mars 2013

La France salue l'avancée de la démilitarisation entre les deux Soudans


"La France salue l’adoption par le Soudan et le Soudan du Sud des modalités d’application des accords du 27 septembre 2012 pour la mise en place d’une zone tampon. Ces modalités d’application, assorties d’un calendrier détaillé, doivent permettre de rendre opérationnelle la zone démilitarisée prévue à la frontière des deux États et d’y déployer le mécanisme d’observation prévu."

La suite de ce communiqué publié le 11 mars 2013, sur le site de la Diplomatie française (lien).

vendredi 8 mars 2013

Conférence sur le Soudan du Sud

Pour celles et ceux qui résident en Picardie, ou peuvent s'y rendre facilement, à noter cette conférence historique sur le Soudan du Sud, le 9 mars 2013 à 20H dans une salle municipale de Chauny (Aisne), à partir de l'angle de "religion et société":

Le fil directeur est "de la persécution à l'indépendance". La variable religieuse dans le conflit Nord-Sud dans l'espace soudanais n'est pas la seule, loin de là. Mais elle est essentielle pour comprendre la construction de l'identité sud-soudanaise, et a joué un rôle objectif considérable dans les guerres de la seconde moitié du XXe siècle.

Cliquer sur l'image ci-contre pour agrandir et obtenir les détails complémentaires sur la conférence tenue à 20H, le 9 mars 2013, dans la salle Victor Leducq au 12, Bd Gambetta (02300 CHAUNY).

mardi 26 février 2013

La France élimine un chef d'Al Qaeda au Soudan



La guerre est parfois une tragédie nécessaire, pour éviter un mal plus grand. D'aucuns peuvent penser que l'opération SERVAL conduite par l'armée française au Mali relève de cette optique, face à une menace islamiste qui a fait peser un joug douloureux sur les populations.
On notera, grâce à l'excellent site SUDAN TRIBUNE (en anglais) que l'aviation française aurait tout dernièrement éliminé le chef d'Al Qaeda au pays des deux Nils (Soudan), un certain Abu Hazim (lien). L'occasion de rappeler qu'entre 1991 et 1996, un certain Oussama Ben Laden a été hébergé au Soudan, où il avait activement soutenu des forces djihadistes, notamment contre les chrétiens et animistes du Sud du Soudan.