vendredi 5 avril 2013

Andrew Akon Akech et la nouvelle ambassade du Soudan du Sud à Paris

En 2012, un citoyen français désirant se rendre au Soudan du Sud devait aller à Bruxelles pour l'obtention du VISA, faute d'ambassade du Soudan du Sud en France.
Ces contraintes vont désormais disparaître, avec l'installation de l'Ambassade du Soudan du Sud à Paris, sous la conduite de son excellence Andrew Akon Akech, premier ambassadeur du Soudan du Sud en France accrédité depuis le 11 juillet 2012.
Auteur d'une analyse approfondie portant sur les défis du Soudan du Sud (publiée en anglais par SUDAN TRIBUNE), interrogé lors du Grand débat d'Africa n°1, le 20 septembre 2012, cet intellectuel qui exerça comme gastro-entérologue à Montceau-les-mines est l'homme de la situation pour renforcer l'interface entre la France et le Soudan du Sud, sur la base de cette conviction exprimée le 20 septembre 2012 :  "On est le benjamin du monde, mais c'est pas pour ça qu'on va jouer le tout petit".

1 commentaire: