jeudi 21 septembre 2017

Et on se bat toujours pour le pétrole...

Au moins 25 personnes sont mortes dans des combats entre forces gouvernementales et rebelles dans une région pétrolifère du Soudan du Sud, a annoncé mardi un représentant de l'Etat.

Des rebelles, partisans de Riek Machar, l'ancien vice-président en exil, et les forces gouvernementales se sont affrontés lundi à Nhialdiu, un village proche de la ville de Bentiu (Nord) qui a changé de mains à plusieurs reprises depuis le début de la guerre civile, il y a quatre ans.

Lire la suite ici (TV5 Monde et AFP)

samedi 16 septembre 2017

Photoreportage de REUTERS à la frontière Sud du Soudan du Sud

Dans le quasi-huis clos médiatique imposé par le gouvernement sud-soudanais pour dissimuler les horreurs d’une interminable guerre civile, les clichés réalisés par le photoreporter de Reuters, Goran Tomasevic, ne sont pas si fréquents. 
 
Ils montrent la veillée d’armes de combattants rebelles prêts à attaquer une localité tenue par les forces gouvernementales, non loin de la frontière avec l’Ouganda et la République démocratique du Congo.

Lire la suite ici (LE MONDE)

mercredi 6 septembre 2017

Interview de Véronique Olmi (Paris Match)

Véronique Olmi retrace la vie de Bakhita, née au XIXe siècle, enlevée à 7 ans au Darfour.

Esclave, domestique puis religieuse, elle consacra sa vie aux enfants pauvres et fut canonisée par  Jean-Paul II. Son roman fait de plus en plus parler de lui, et le magazine Paris Match, qui le qualifie de "bouleversant", a interviewé l'auteure en ce début septembre.

Lien.

jeudi 24 août 2017

Bakhita, de Véronique Olmi

Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l’esclavage. Rachetée à l’adolescence par le consul d’Italie, elle découvre un pays d’inégalités, de pauvreté et d’exclusion.
 
Affranchie à la suite d’un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.

Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte. 
 
 

mardi 15 août 2017

Près d'un million de réfugiés sud-soudanais en Ouganda

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/08/15/un-million-de-refugies-sud-soudanais-l-ouganda-arrive-a-saturation_5172605_3212.html#eo4zzXDyDJCrr4de.99
Le nombre de réfugiés sud-soudanais présents en Ouganda va dépasser le million cette semaine, si l’on en croit le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR). Le pays est internationalement reconnu comme terre de refuge pour tous ceux qui fuient les nombreuses crises politiques que connaît la région (Burundi, RDC, etc.).
En savoir plus sur LeMondeAfrique.fr

dimanche 9 juillet 2017

Pas de célébration pour le 6e anniversaire de l'Indépendance

Aujourd'hui, c'est la fête d'indépendance du Soudan du Sud!
Mais l'heure n'est pas à la fête.


"Je ne regrette pas d'avoir voté pour l'indépendance, mais on ne s'attendait pas à ça", déplore Ariik Majok.
"Il n'y a ni paix, ni stabilité. Les gens meurent et les dirigeants ne font que créer de nouveaux problèmes, je ne suis pas un citoyen heureux", renchérit à ses côtés Wani John, un fonctionnaire de 39 ans. 

Pour lire l'intégralité de cet article produit par l'AFP, cliquer ici (Le Point).

jeudi 6 juillet 2017

"Le Soudan, jardin d'Iverné" (Libération)

(...) ce travail .. a convaincu le jury du prix HCB d’épauler Claude Iverné, lauréat en 2015, pour la suite de ses déambulations soudanaises. 
La bourse lui a permis d’aller au Soudan du Sud. A Juba, la capitale, il photographie cette fois en couleur une remise de diplômes, des scènes de rue, un salon de coiffure, un bouclier en peau d’hippopotame. Mais sur place, l’aventure se corse : le photographe essuie des tirs. 

Pour lire l'intégralité de cette recension de l'exposition Bilad Es Sudan de Claude Iverné, lire l'article de Clémentine Mercier dans Culture Next, de Libération (lien).

mercredi 28 juin 2017

Retour de l'expo Claude Iverné sur les Soudans


Il n'est pas trop tard pour découvrir l'exposition photos de Claude Iverné à la Fondation Cartier Bresson, à Paris (jusqu'au 30 juillet 2017).
Le Soudan et le Soudan du Sud y sont à l'honneur.
L'occasion de la découvrir, ce dimanche 24 juin 2017, fut un vrai bonheur.
Rejetants conventions, biais journalistiques, artifice didactiques, Claude Iverné nous invite à travailler notre imaginaire, notre sens de la profondeur, et aiguiser ce regard nu qui fait de nous des êtres-humains, par-delà les mirages et la vitesse de ce siècle d'écrans plats.

mercredi 7 juin 2017

Hotel Terrain (Juba): finalement le procès

Lors de très violents affrontements en juillet dernier dans la capitale sud-soudanaise Juba, l'hôtel Terrain, à 1 km d'une grande base de l'ONU, avait été l'objet de terribles événements, suite à une intrusion forcée de plusieurs dizaines de soldats.

Un procès a finalement eu lieu. Un pas vers la justice.

Lien.

mardi 30 mai 2017

Prix Aurora pour Tom Catena et son travail dans les Monts Nuba (Soudan)

 
 
L’Aurora Prize for Awakening Humanity d’1 million de dollars a été décerné au docteur Tom Catena, un missionnaire catholique d'Amsterdam (État de New York), qui a sauvé des milliers de vies en sa qualité d’unique médecin basé en permanence dans les monts Nuba ravagés par la guerre au Soudan. Décerné par l'Initiative Humanitaire Aurora au nom des survivants du génocide arménien et en reconnaissance envers leurs sauveurs, le prix Aurora, s’est tenu lors d'une cérémonie à Erevan, en Arménie. Tom Catena a été désigné lauréat du Prix Aurora 2017 par plus de 550 candidatures en provenance de 66 pays.
 
Lire la suite ici (lien).
 

mardi 23 mai 2017

Nouveau "Dialogue national inclusif "tenté

Le président sud-soudanais Salva Kiir a déclaré, lundi 22 mai, un cessez-le-feu unilatéral en lançant un « dialogue national inclusif » destiné à mettre fin à la guerre civile, un processus controversé qui n’inclut pas son vieux rival Riek Machar.

« Je déclare une nouvelle fois un cessez-le-feu unilatéral effectif à partir d’aujourd’hui, pour que nous puissions créer l’environnement nécessaire à un dialogue inclusif », a déclaré Salva Kiir pendant une cérémonie en présence de son fidèle allié, le président ougandais Yoweri Museveni.
 

lundi 22 mai 2017

Plongée dans le camp de réfugiés de Bentiu

Poignant reportage, ce soir, au Journal de 20H de France 2, sur la situation humanitaire au SOUDAN DU SUD au travers du camp de réfugiés de Bentiu, visité par une équipe de France 2.

Très très bon travail du grand reporter Marc de Chalvron, un grand merci à lui.

On aimerait juste que des éléments d'explication soient également donnés sur les causes de ce conflit:
Inexpérience politique des élites, manque de culture de la paix (portée par l'école), rapacité des voisins, enjeu pétrolier, marchands d'arme.

Lien.

mercredi 17 mai 2017

L'ONU demande 1,4 milliard de dollars pour le Soudan du Sud

Environ 1,8 million de Sud-Soudanais, dont 1 million d’enfants, sont réfugiés dans les pays voisins, depuis le début de la guerre civile.
Les Nations unies ont annoncé lundi 15 mai qu’une contribution de 1,4 milliard de dollars serait nécessaire cette année pour aider 1,8 million de réfugiés qui ont fui la guerre et la famine au Soudan du Sud
Ce budget est deux fois supérieur à celui présenté précedemment par le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) et le Programme alimentaire mondial (PAM), qui était de 781 millions de dollars (714 millions d’euros).
 

dimanche 14 mai 2017

Bilad es Sudan: un regard sur le Soudan du Sud (Claude Iverné)

La Fondation Henri Cartier-Bresson présente du 11 mai au 30 juillet 2017 l’exposition "Bilad es Sudan" de Claude Iverné, lauréat du Prix HCB 2015.

En 1999, Claude Iverné part suivre Darb al Arba'ïn, La piste des Quarante qui reliait autrefois l’Égypte et le sultanat du Darfour. Il y découvre un pays baigné d’influences contraires et naît alors le projet de documenter ce territoire, le Soudan. D’autres séjours suivront. L'errance lui est apparue comme une évidence, la vie plutôt que le voyage, jusqu'à l’apprentissage de la langue, l’arabe.
Dans le cadre du Prix HCB 2015, le photographe a souhaité poursuivre son projet au Soudan du Sud, le 193e état de la planète. Il a tenté d’en esquisser les traits historiques, d’en tracer les contours contemporains. Ce second volet doit être lu en miroir de celui réalisé au Nord Soudan. Alors que le Nord est dépeint en noir et blanc, pour le Sud, Claude Iverné privilégie la couleur en écho au brouhaha ambiant.
L’exposition rassemble plus de cent tirages, vidéos, documents et objets.

Lien.

samedi 6 mai 2017

Avec les réfugiés Shiluk au Soudan du Sud

Un reportage poignant et détaillé sur la situation très préoccupante du peuple SHILUK, encerclé par l'armée sud-soudanaise.

Par Baptiste de Cazenove (texte), Olivier Laban-Mattei (photos), Malakal (Soudan du Sud), envoyés spéciaux.

Lien (Le Monde).

vendredi 28 avril 2017

Grace / Sud-Soudan: diaporama présenté à l'AG

Le 22 avril 2017 dernier, l'association amie GRACE / Sud-Soudan a tenu son AG de lancement à Soissons. Un diaporama de 35 slides a été mis en ligne pour celles et ceux qui n'ont pu assister.
Il permet d'aider à comprendre les enjeux qui se posent pour ce nouveau pays africain en proie actuellement à la guerre civile.

Lien

vendredi 14 avril 2017

Femmes au Parlement: le Soudan du Sud fait mieux que la France

Le saviez-vous ?
Le SOUDAN DU SUD compte en proportion davantage de femmes dans son Parlement national que la FRANCE!
En France en 2017, 25,8% des parlementaires sont des femmes (63e rang mondial).
Au Soudan du Sud, elles sont 28,5% (51e rang mondial).

La France ferait bien de s'inspirer sur ce point du Soudan du Sud pour faire mieux!
Lien.

samedi 8 avril 2017

L'association amie GRACE / Sud-Soudan tient sa réunion de lancement à Soissons le 22 avril prochain.

Venez nombreux !

Plus d'infos ici :

Lien.

mardi 28 mars 2017

Conflit et climat: pourquoi les famines sont de retour

Très bel article de synthèse à lire de Laurence Caramel, sur le site du Monde, au sujet du retour des famines de masse entre Nigéria, Yémen, Soudan du Sud et Somalie.

Au Nigeria, au Soudan du Sud, en Somalie et au Yémen, 20 millions de personnes sont menacées, selon les Nations unies. Il sʼagit de la plus grave crise humanitaire depuis la seconde guerre mondiale.


Lien.

mardi 14 mars 2017

Comprendre l'impasse actuelle au Soudan du Sud (Marc Lavergne)

C'est toujours un régal de lire et suivre Le Monde Afrique, qui apporte des éclairages d'une qualité rare sur l'actualité africaine aujourd'hui.... et cet article/émission live sur Facebook, consacré au Soudan du Sud, ne font pas exception.
Comment expliquer l’état de désagrégation et d’anarchie du plus jeune pays du monde?
Explications avec Marc Lavergne, spécialiste de la Corne de l’Afrique.

jeudi 9 mars 2017

Le Maroc s'investit dans les projets de nouvelle capitale du SOUDAN DU SUD


Le projet de création de la nouvelle capitale du Soudan du Sud, située dans la région de Ramciel, centre du pays, coûtera près de 10 milliards de dollars, étalés sur une période de 20 ans. 

Le Royaume du MAROC a décidé de financer les études de faisabilité technique et financière de ce projet à hauteur de 5,1 millions de dollars et les études préliminaires vont se concentrer sur l’urbanisation et les aspects sociaux...

Un projet à long terme, pour un pays meurtri, appelé à guérir. 

Lire la suite de l'article ici.

jeudi 2 mars 2017

Bugeat (Corrèze) se réjouit d'accueillir des réfugiés soudanais

Dans cette région granitique de moyenne montagne, les 850 habitants espèrent être rejoints par des migrants soudanais  pour l’instant en situation précaire en Israël.
 
Une belle histoire d'accueil et d'amitié franco-soudanaise, ancrée en Corrèze, racontée par Maryline Beaumard
 
 
On peut lire la suite ici (Le Monde).

mardi 28 février 2017

Fatigués et affamés, des Sud-Soudanais se réfugient au Soudan

Le Soudan du Sud, la plus jeune des nations du monde, est né en 2011 après sa séparation d'avec le Soudan et a sombré dans la guerre civile à partir de décembre 2013.
Selon le Haut commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), environ 32.000 Sud-Soudanais ont trouvé refuge au Soudan depuis le début de l'année et des dizaines de milliers d'autres devraient les imiter dans les mois à venir.

Pour lire tout l'article, cliquer sur France 24

lundi 20 février 2017

Famine au Soudan du Sud

20 février 2017, Juba – Selon trois agences onusiennes, la guerre et l’effondrement de l’économie ont laissé derrière eux près de 100 000 personnes confrontées à une situation de famine dans plusieurs régions du Soudan du sud où l’état de famine a d’ailleurs été déclaré aujourd’hui. Un million d’autres personnes sont considérées comme étant au bord de la famine.
L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont également averti qu’il était essentiel d’agir de manière urgente afin d’empêcher davantage de personnes de mourir de faim. Si nous leur venons en aide de manière appropriée et durable, des progrès devraient être constatés d’ici les prochains mois et les souffrances liées à la faim devraient s’atténuer.

Lire la suite ici (UNICEF).

samedi 11 février 2017

De nouvelles milices...

De nouvelles milices armées ont vu le jour dans les provinces méridionales d’Equatoria au Soudan du Sud, depuis la flambée de violences de juillet 2016 dans la capitale Juba, a déploré vendredi le médiateur régional Festus Mogae devant la presse à Nairobi. « De nouveaux groupes ont vu le jour qui n’existaient pas avant. De nouvelles milices. Ce sont de nouveaux développements depuis juillet, des développements indésirables », a déclaré l’ancien président du Botswana et président de la Commission de surveillance et d’évaluation de l’accord de paix (JMEC) d’août 2015.

Pour lire la suite de cet article du Monde, cliquer ici (lien).

vendredi 10 février 2017

Rose Nathike, l'incroyable athlète sud-soudanaise



Rose Nathike a toujours couru.

Que ce soit pour fuir la guerre, pour s’entraîner dans son camp de réfugiés au nord du Kenya, ou simplement pour faire face à son destin, qui l'a mené jusqu’aux Jeux olympiques de Rio en 2016.

Les reporters de France 24 retracent l’incroyable destin de cette athlète sud-soudanaise...

Lien.

mardi 7 février 2017

Au Kordofan du Sud, l’armée soudanaise a repris son offensive contre les rebelles du SPLA-N. Les bombardements aériens obligent la population à se terrer dans des grottes.
A lire, dans Le Monde, le premier volet d'une excellente enquête sur les Monts Nuba martyrisé.
Un territoire qui appartient au Soudan du Nord, et qui vit l'oppression de Khartoum (comme le Soudan du Sud il y a quelques années) dans l'indifférence internationale. 

mercredi 18 janvier 2017

Mise à jour France Diplomatie sur le Soudan du Sud

En ce 16 janvier 2017, le site officiel FRANCE DIPLOMATIE a mis à jour ses consignes et informations au sujet du Soudan du Sud.

On y rappelle que la section consulaire de l’Ambassade de France à est fermée définitivement à compter du 30 septembre 2016.

La section consulaire de l’Ambassade de France à Addis Abeba est compétente pour toutes les démarches administratives concernant les Français résidents ou de passage au Soudan du Sud.
Lien.