mardi 23 mai 2017

Nouveau "Dialogue national inclusif "tenté

Le président sud-soudanais Salva Kiir a déclaré, lundi 22 mai, un cessez-le-feu unilatéral en lançant un « dialogue national inclusif » destiné à mettre fin à la guerre civile, un processus controversé qui n’inclut pas son vieux rival Riek Machar.

« Je déclare une nouvelle fois un cessez-le-feu unilatéral effectif à partir d’aujourd’hui, pour que nous puissions créer l’environnement nécessaire à un dialogue inclusif », a déclaré Salva Kiir pendant une cérémonie en présence de son fidèle allié, le président ougandais Yoweri Museveni.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire