mardi 26 février 2019

Etat de famine déclaré par le gouvernement

Pour la première fois, le gouvernement sud-soudanais a déclaré l'état de famine dans plusieurs zones du pays, une situation que les agences humanitaires déplorent d'autant plus qu'elle est «causée par l'homme», à savoir par la guerre qui ravage le pays depuis plus de trois ans.

Lire la suite ici (Le Soleil, avec AFP)

vendredi 8 février 2019

Le processus de paix avance: retour de Lam Akol

L'opposant sud-soudanais Lam Akol, critique de longue date du président Salva Kiir, est rentré jeudi à Juba pour accélérer la mise en oeuvre de l'accord de paix de septembre 2018. (...)

M. Akol a affirmé être revenu pour lancer au peuple un message "essentiel et primordial" disant que leurs dirigeants sont en place et prêts à faire avancer le processus de paix.


Lire la suite ici sur Slate Afrique (lien).