mercredi 26 mars 2014

Le pape François appelle à l'arrêt de la violence au Soudan du Sud

Comme écrit dans une chronique du 15 mars 2014 dans La Croix (ci-contre), la religion n'est pas un facteur de guerre civile aujourd'hui au Soudan du Sud.
C'est ailleurs qu'il faut chercher les ferments de haine. Les responsables religieux chrétiens ne sont pas tous des pacifistes d'élite, mais ils consacrent beaucoup d'énergie à plaider pour la réconciliation.
Le premier d'entre eux, le pape François, a dernièrement diffusé un appel à la fin des violences. Cet appel est consultable ici.

Merci au Père Hubert Barbier, grand ami du Soudan du Sud, de l'avoir transmis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire