samedi 20 septembre 2014

Emploi des étrangers au Soudan du Sud: mise au point

L'oeuvre ci-contre de Samuel Joh, talentueux peintre sud-soudanais dont j'ai découvert les réalisations fin 2013 à l'Institut Français de Juba, illustre une réalité prégnante: la population vit l'arme à l'épaule, la violence est partout au Soudan du Sud.

Dans ce contexte troublé, le Ministère du Travail avait dernièrement demandé aux ONGs de se séparer de leur personnel étranger... L'idée de donner la priorité aux locaux demeure d'actualité (cf. cette analyse sur RFi), mais pour le reste, le gouvernement a fait machine arrière, et la presse française s'en est fait l'écho, notamment sur le site du Point (lien) ou du Monde (lien).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire