jeudi 11 juin 2015

"Soudan du Sud, un jeune Etat ravagé" (Le Monde)


 "Lorsque l’Union africaine (UA) menace l’un de ses membres de sanctions, cela exprime souvent son impuissance à peser sur un conflit. C’est ce qui se passe avec le Soudan du Sud, ravagé depuis 17 mois par une guerre civile aux ramifications internationales. Fin mai, le conseil de paix et de sécurité de l’UA a ainsi demandé des sanctions et un embargo sur les armes contre les différents belligérants. Il est peu probable que cela suffise à stopper le dernier cycle d’offensives et de contre-offensives lancées depuis le mois d’avril, qui éprouve, au premier rang, les populations civiles. « Depuis décembre 2013, le Soudan du Sud est dévasté par la guerre, mais l’escalade actuelle risque d’avoir des conséquences irréversibles sur cette jeune nation [indépendante depuis 2011] », dénonçait l’UA dans un communiqué publié au moment où les combats redoublaient entre troupes loyalistes et rebelles, notamment dans et autour de la ville stratégique de Malakal". 

Lire la suite ici (lien)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire