vendredi 27 mai 2016

Afflux de réfugiés à Wau (Bahr el Ghazal)

Si le processus de paix se met lentement en place dans le pays, le sort des réfugiés victimes de plus de deux ans de guerre civile ne s’améliore pas encore.
Après des affrontements entre agriculteurs et éleveurs de bétail dans les villages voisins de Wau (Bahr El Ghazal), plus de quatre-vingt-quinze mille personnes s'y sont réfugiées, depuis décembre 2015.

Lire la suite sur VoxAfrica, avec un reportage vidéo.

Lien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire