mardi 1 septembre 2015

Fragiles espoirs de paix...

Au Soudan du Sud, Salva Kiir, qui a signé à contrecoeur l’accord de paix mercredi à Juba, a présenté ce jeudi à la médiation un document officiel listant ses « réserves ». Et ce, malgré un énième ultimatum de l’ONU, et les pressions des Etats-Unis.
Le chef des rebelles, Riek Machar, avait lui signé l'accord de paix lundi dernier à Addis-Abeba. La polémique a donc repris, 24 heures à peine après la signature de l’accord, et alors que sur le terrain, les combats continuent.

Suite ici (lien)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire