dimanche 27 septembre 2015

Sorgho pour 2800 familles menacées de famine (Soudan du Sud)


L'air attristé, Franco Majok se souvient qu'au printemps, les gens cueillaient les quelques feuilles qui restaient encore aux arbres pour suvivre. 
L'été est arrivé, mais leur situation alimentaire ne s'est pas améliorée. "Nous sommes toutefois arrivés à temps et avons pu intervenir au bon moment", raconte ce natif du Soudan du Sud. Quarante jours durant, il a passé au moins douze heures par jour à secourir les affamés. 

Lire la suite ici (lien).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire